24 HEURES - Le mercredi 14 novembre 2018

«Les Remparts vont conserver leur statut» - Pierre-Karl Péladeau

01/03/2011 21h36 

«Les Remparts sont une institution très importante à Québec et ils vont conserver leur statut, a assuré le président de Quebecor, Pierre-Karl Péladeau.
Photo : Agence QMI
Les Remparts de Québec ne seront pas évincés du nouveau Colisée et n’auront pas à défrayer un bail qui pourrait mettre leur santé financière en péril.

«Les Remparts sont une institution très importante à Québec et ils vont conserver leur statut, a assuré le président de Quebecor, Pierre-Karl Péladeau.

Jacques Tanguay (copropriétaire) est un grand ami et c’est le plus gros annonceur du «Journal de Québec» et de TVA. Nous sommes dans de bonnes dispositions pour s’entendre pour un bail.»

Très heureux des propos de Péladeau, Tanguay n’est toutefois pas surpris. «Je n’ai jamais eu de doute que les Remparts allaient demeurer accessibles à toute la communauté, a souligné l’homme d’affaires. Pierre-Karl est un bon partenaire d’affaires et nous avons une excellente relation.»

Tanguay a répété qu’il n’avait pas d’objections à voir débarquer la LNH à Québec. «La LNH et la LHJMQ, l’un ne va pas sans l’autre, a-t-il affirmé. La LNH doit être forte pour aider le développement de la base. Nous avons créé des rêves parmi les jeunes avec les Remparts et la LNH fera la même chose parmi nos joueurs. On travaille tous avec le même objectif de ramener le hockey professionnel à Québec.»

Bonne nouvelle

Président des Remparts, Claude Rousseau voit d’un bon œil la venue de Quebecor comme gestionnaire du futur édifice.

«Cette nouvelle dépasse le côté sportif, a-t-il affirmé. Ce sont de nouvelles sommes qui vont être investies à Québec et ce sera bon pour notre économie.

«La confirmation de Quebecor comme gestionnaire met un terme aux rumeurs, de poursuivre Rousseau, ce qui est une bonne chose. Les rumeurs ne sont pas toujours saines. La nouvelle d’aujourd’hui (mardi) est fantastique.»

Rousseau a évidemment bien accueilli la décision de la Ville et de Quebecor de ne pas mettre en péril les Diables beiges et le Tournoi international de hockey pee-wee.

«J’aime la position de la Ville de Québec qui protège deux institutions, a-t-il souligné. Les Remparts et le Tournoi pee-wee ont permis au Colisée de rester en vie depuis le départ de la LNH.»

 
 

Incontournables