24 HEURES - Le vendredi 19 décembre 2014

Affaire DSK

L'avocat de Tristane Banon envisage une nouvelle plainte

13/10/2011 13h39 

La journaliste Tristane Banon
© AFP PHOTO / FRED DUFOUR

PARIS, France - L'avocat de la jeune Française Tristane Banon, qui accuse Dominique Strauss-Kahn de tentative de viol, a confirmé jeudi que lui et sa cliente envisageaient une nouvelle plainte avec constitution de partie civile contre l'ex-directeur du FMI «dans les jours qui arrivent».

«Dans le cadre d'un dépôt de plainte avec constitution de partie civile, qui pourrait se faire dans les jours qui arrivent, nous aurions accès à tout, y compris à l'ensemble des mensonges et des contradictions articulés dans les déclarations de Dominique Strauss-Kahn», a déclaré Me Koubbi après la décision du parquet de Paris de classer sans suite la plainte simple de sa cliente.

«Les choses seraient assez différentes», a-t-il affirmé, assurant qu'il y avait «d'autres personnes qui ont contacté (son) cabinet pour se plaindre des agissements sexuels de cette personne, de Dominique Strauss-Kahn».

«Lorsque j'en ai parlé au parquet, cela n'avait pas l'air de les intéresser beaucoup. La question aujourd'hui, c'est pourquoi.»

Le parquet de Paris a classé sans suite la plainte pour «tentative de viol» de Tristane Banon contre Dominique Strauss-Kahn, estimant toutefois que des faits qualifiés d'agression sexuelle étaient «reconnus». Mais les faits remontant à 2003, ils sont prescrits. Le délai de prescription pour agression sexuelle est de trois ans.

 
 

Incontournables