24 HEURES - Le jeudi 23 mai 2019

Harper demande à Mulcair de rembourser trois millions $

09/04/2014 19h33 

Stephen Harper.
Photo Dave Thomas/Agence QMI

OTTAWA - Le premier ministre Stephen Harper a pressé le chef du NPD, Thomas Mulcair, de «faire la bonne chose» et de rembourser quelque trois millions $ aux contribuables que le parti pourrait avoir dépensés illégalement.

«Je note encore que le chef du NPD n'a toujours pas remboursé les contribuables du Canada pour les trois millions de dollars utilisés pour les bureaux parlementaires à (l'extérieur) Ottawa, contrairement aux règles de la Chambre des communes. C'est le temps pour le chef du NPD de faire la bonne chose», a indiqué M. Harper durant la période de questions de mercredi, aux Communes.

Le Bureau de régie interne de la Chambre des communes mène une enquête sur l'opposition officielle après avoir reçu des plaintes voulant que les employés aux bureaux satellites du NPD au Québec et en Saskatchewan soient payés par le budget des Communes.

Le NPD affirme que ses bureaux au Québec étaient utilisés pour servir ses 57 députés dans la province. Le bureau en Saskatchewan sert à des activités de sensibilisation, précise-t-on chez les néo-démocrates.

Le député conservateur Randy Hoback (Prince Albert) ne croit pas les explications du NPD et prétend que le parti utilise ce bureau pour accroître ses chances dans les nouvelles circonscriptions à Saskatoon, en prévision des élections générales de 2015.

Plus tôt cette semaine, le Bureau de régie interne a envoyé au NPD un ordre de cesser et de s'abstenir.

Le Bureau a aussi apporté un amendement provisoire à ses règlements qui dit que «l'employé d'un député ou d'un agent supérieur de la Chambre ne peut avoir comme lieu de travail ordinaire un espace que possède, loue ou contrôle effectivement un parti politique».

Le NPD a accusé le Bureau de régie interne de mener une attaque partisane contre lui dans le cadre de son enquête. Il a demandé le démantèlement du Bureau.

«Cette décision partisane du Bureau de régie interne a pour seul but d'empêcher le NPD de jouer son rôle d'opposition officielle», a indiqué le leader parlementaire du NPD, Peter Julian, plus tôt cette semaine.

Le NPD devra fermer ses bureaux, lundi. Il pourrait devoir rembourser trois millions $ s'il a enfreint les règlements.

 
 

Incontournables