24 HEURES - Le dimanche 25 juin 2017

Des étudiants québécois se démarquent aux États-Unis

18/07/2011 18h17 

Le sous-marin de l’équipe de l’ÉTS a remporté la première place.
Photo: courtoisie
Des étudiants de l’École de technologie supérieure (ÉTS) de Montréal ont remporté une compétition internationale de robotique à San Diego, aux États-Unis, ce lundi.

Les membres de l’équipe S.O.N.I.A. (Système d’opération nautique intelligent et autonome) ont remporté la première place lors de la 14e édition du International RoboSub Competition, un concours de conception de sous-marins automatisés.

« Nous sommes la première équipe non étatsunienne à remporter le premier rang dans l’histoire de la compétition, ce qui ajoute une valeur particulière à notre victoire », affirme Kevin Larose, capitaine de l’équipe S.O.N.I.A.

Les étudiants québécois ont dû affronter 28 autres équipes venues du Japon, de la Chine, de l’Inde, de l’Islande, de l’Italie et des États-Unis.

Les sous-marins devaient se soumettre à plusieurs tests, tels que des parcours d’obstacles, ainsi de la reconnaissance d’objets, de sons et de couleurs.

L’équipe de l’ÉTS a été la seule à être capable à remplir toutes les épreuves, ce qui lui a permis d’effectuer un score parfait et d’emporter le premier prix, une bourse de 7000 $ US.

La conception du sous-marin s’est faite à partir du modèle utilisé chaque année depuis 1999, avec toutefois plusieurs variations.

« Nous avons commencé à dessiner les plans en septembre 2010 et la modification du sous-marin a débuté en février 2011. Depuis cette date, nous n’avons jamais cessé de travailler sur ce projet », explique M. Larose.

De retour à Montréal le lendemain de leur victoire, les membres de l’équipe ne prendront pas de répit, puisque ceux-ci doivent rattraper les heures d’études sacrifiées pour leurs examens trimestriels.

emmanuel.delacour@24-heures.ca

 
 

Incontournables