24 HEURES - Le vendredi 14 juin 2019

100 000 tatouages pour aider à la reconstruction d’Haïti

21/06/2011 17h08 

100 000 tatouages d'ici la fin de l'année. C'est le défi que s'est lancé Patrick Vaillancourt.
Photo : Sébastien St-Jean
Patrick Vaillancourt prévoit se faire tatouer 100 000 adresses web et plusieurs logos sur le corps d’ici la fin de l’année. Le Montréalais souhaite ainsi accumuler plus de deux millions de dollars afin de construire 5 000 maisons en Haïti.

Son projet, Back2thelight, a vu le jour de façon fort simple. L’homme de 30 ans a été touché par la destruction des infrastructures d’Haïti à la suite du séisme de janvier 2009.

« J’ai été élevé avec des Haïtiens, je suis proche de beaucoup d’entre eux », explique-t-il.

En échange d’une trentaine de dollars, une organisation peut avoir son site web imprimé pour la vie sur son corps. Le tarif est plus cher s’il s’agit de logos. « C’est un service marketing », résume Patrick Vaillancourt.

Six mois après le début du projet, les commandites reçues avoisinent maintenant les 25 000. La boutique Lunetz et le Zoofest sont du compte. Une quinzaine de personnes se sont greffées à l’équipe. Quelques milliers d’adresses et plusieurs logos sont d’ores et déjà tatoués sur le dos de Patrick. Les autres suivront sous peu.

« Il y a un engouement autour du projet », se réjouit le jeune homme, soulignant qu’il a près de 15 000 fans sur Facebook. Par conséquent, « on a signé récemment un contrat avec l’entrepreneur haïtien Mari, précise-t-il. La construction des 250 premières maisons va commencer le 13 août. »

En plus des tatouages, il récolte aussi des commandites en exécutant de courtes vidéos promotionnelles qui le montrent alors qu’il se fait tatouer dans des situations à tout le moins hors du commun. En faisant du scooter, par exemple.

En plus d’aider Haïti, il entend bien inscrire son nom au livre des records Guinness grâce à ses tatouages.

 
 

Incontournables